Nixul

La prépa

À propos de l'auteur

Runner depuis deux ans, coureur pied nus débutant depuis un an. Un objectif me faire plaisir dans un sport ayant l'esprit d'équipe...

 

 PORTRAIT DE LA SEMAINE

Nixul.jpg

Mon portrait

Ma passion du running est née un soir de mai 2012 Ce mercredi matin, la sentence tombe, en pleine séance d'abdos, à moitié en sueur ! J'ai ...
Lire la suite...

Nixul

Message @Nixul
La prépa - Mon article d'entrainement

LA PRÉPA


ça y est me voici de nouveau dans une "vraie" préparation pour une compétition.
Cela faisait lontemps que je n'avais pas suivi de plan d'entrainement. Pour preuve j'en avais perdu mes repères et réflexe. Cela fait me fait du bien de m'inscrire sur des rails tracés d'avance.

En effet, je suis du genre à vite laisser dileter une situation. Si telle séance n'est pas faite, pas grave je la ferai demain. Et puis le lendemain je trouve une autre (excuse) bonne raison valable de ne pas sortir.
Alors que là je n'ai pas le choix. J'ai passé un accord moral avec moi-même sou seing privé, rédigé devant un notaire de http://plans-entrainement.net
Je l'ai même customisé avec mes vagues notions de VMA, allure et surtout fréquence cardiaque.

C'est bizarre cette nécessité de suivre un plan. Alors que à contrario, certains diront que je le vis a feeling.
Je n'ai pas spécialement d'objectif chrono. Que la séance de fractionné à telle allure, bah je la transforme en zone de fréquence cardiaque. Non je ne l'adpate pas pour qu'elle soit plus facile et d'ailleurs j'en chie sur certaines. Mais je suis de ceux qui admire le paysage pendant la course et n'hésite pas à faire un arrêt photo entre deux ravitos, surtout s'il s'agit d'un trail, enfin une course nature je veux dire.

La prépa RunHappy-France-Running
C'est comme la PPG. J'arrive à en faire à un moment. Et quand ça commence à payer c'est là que ça me saoul et que le repas de famille devient LA raison pour ne pas gainer la veille, le jour et le lendemain.
Pourtant moi aussi je voudrais avoir un corps d'athlète comme nos décathlonien pour bien courir et surtout plaire à ma chérie. Car je ne me leurre pas si je n'avais pas cette ambition véritable je resterais volontiers dans mon canapé à zapper entre Antenne 2 et FR3 quand la bascule des championnats de Londres se fait.

Alors oui j'ai comme ambition de faire du gainage, des abdos, des pompes régulièrement.
J'aimerais aussi à la fin des vacances continuer sur mes trajets vélo taf qui me permettent de faire 100 bornes par semaine. Mais là il faut que sorte le vélo même par temps de pluie et surtout par temps de fatique démoralisatrice.
Et puis faudrait que je reprenne la natation que j'ai laissé tombé depuis le mois de mai, mais là je n'ai aucune motiv'
Non, en fait je serais plus tenté par des matchs de squash de temps à autre histoire de m'arracher la gueule de temps en temps en courant après le rebond victorieux. Je suis surtout là à la recherche de l'effort brut, du cardio qui explose, de la sueur qui coule dans les yeux en moins de 10 min, d'un état d'halètement lamentable les mains sur les genoux, juste prêt à gerber, alors qu'au final j'ai loupé le point mais je m'en fou j'ai gagné quand même, (contre) pour moi-même
La seule chose à laquelle j'arrive à peu près à me tenir ce sont mes séances d'étirements presque quotidienne.
Elles me font du bien mais c'est comme tout, dès que les tensions font mine de s'effacer, "j'oublie" vite une séance matinale.
Pour être bien sérieux, il faudrait que ce soit réellement la première chose que je fasse le matin avant toute chose. Pas toujours facile de s'autoriser ce temps de "repos" non dormi et non mis à profit pour checker le cartable et courir enfin pédaler au bureau.


Au final, je suis tout plein de bonnes ambitions. La seule chose qui me freine c'est mon mental.
En fait, il me faudrait un plan de prépa mentale pour telle ou telle course. Car au final, c'est la seule chose qui me manque pour atteindre les objectifs que je me suis fixé. Et aussi quelques nuits de sommeil de récupération.

C'est bizarre que sur plans d'entrainement point net ou les autres sites nulle part de ne soit proposé un plan de prépa mental en parallèle de la prépa running !?!? D'ailleurs comment on prépare son mental ? Tu feras une sortie sous la pluie battante à minima une fois par semaine. Et une fois par bloc de quatres semaines tu résoud des équations mathématiques complexes durant ta sortie longue ? Si je cours à 6'40 au kilo à partir du 35è et que il y a un léger faux plat mais avec vent dans le dos, est ce que je peux encore claquer le RP ? ou bien serait je en retard pour l'apéro (tomates cerises, jus d'orange bio).

Bref, je cours 4 fois par semaine selon un plan bien précis et qui m'accompagne durant 8 semaines pour courir ces 20 kilomètres de Tours avec le smile et en happyness sensations. C'est surtout aussi la prépa de la prépa du marathon de la Rochelle où je compte bien là faire RP.
Pour les deux j'ai le dossard, pour l'un j'ai déja le programme précis des réjouissance, contrat signé !

Nixul

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez surement ceux-ci :

 

Les bonnes affaires

Passer une annonce gratuite sur notre service de petites annonces, vêtements et de matériels sportifs. Vous pourrez également trouver votre bonheur parmi nos annonces.
Annonces

Les blogs certifiés

Pour le simple plaisir du running, la Team RunHappy France Running a choisi de sélectionner pour vous les blogs qui nous ont le plus marqués. !!!
Catégories